↑ Revenir à Sensibilisation

Imprimer ce Page

Projet sensibilisation 2013-2014 (Bisexualité)

Projet sensibilisation 2013-2014

17 mai 2014                                            

Thématique de l’année: la bisexualité

Pour la période 2013-2014, le comité sensibilisation de l’AGLEBUS s’est donné comme mandat d’organiser un projet autour de la thématique de la bisexualité. Pourquoi, vous demanderez-vous peut-être, avons-nous choisi précisément ce sujet plutôt qu’un autre? La réponse à cette question est des plus simples : parce que ce projet répond à un besoin. Lors d’une activité de la session d’hiver 2013, plusieurs personnes ont discuté de bisexualité et ont posé plusieurs questions sur le sujet. Il y avait bien là une incompréhension du phénomène pour plusieurs membres et un désir d’en apprendre plus sur celui-ci. L’idée est donc venue au comité sensibilisation de démystifier cette orientation sexuelle en informant non seulement la communauté LGBTQA+, mais aussi la communauté sherbrookoise dans son ensemble.

Nous nous sommes donc engagés, en tant que responsables à la sensibilisation, à créer un comité ad hoc formé de membres de l’AGLEBUS intéressés par le projet. Ceux-ci ont tout d’abord participé à une soirée discussion axée exclusivement sur la bisexualité afin de couvrir tous les enjeux et aspects de cette orientation sexuelle. Avec les informations recueillies cette soirée-là, un court document, qui paraîtra probablement sous la forme d’un article, a été rédigé. Nous finalisons actuellement ce texte qui devrait être publié dans les prochains mois.

Lors de ce projet, nous avons reçu quelques témoignages et appuis de nos membres, hors comité ad hoc, qui s’étaient sentis souvent mal acceptés dans les années passées à l’intérieur même de l’AGLEBUS. Il est impératif que ce sentiment d’exclusion et toutes formes de discrimination ne subsistent plus au sein d’un comité qui prône avant tout l’ouverture d’esprit.

En espérant que ce projet puisse être un pas de plus dans la bonne direction,

Chloé C.

Vice-présidente à la sensibilisation

***Ajout***

Pour lire la brochure du projet, c’est par ici! Bisexualité : Dépasser la pensée binaire

* À noter,  rectification de sens:

Au tout début de la brochure, au lieu de lire que l’on peut « décider de choisir son orientation sexuelle », il aurait plutôt fallu y lire que « l’on peut décider d’assumer ou non une orientation sexuelle ».

Lien Permanent pour cet article : http://aglebus.association.usherbrooke.ca/?page_id=2066

(2 commentaires)

  1. Emilie

    Étant moi-même bisexuelle, j’accueille avec un grand enthousiasme cette initiative de l’Aglebus! Encore aujourd’hui, je dois cacher mon orientation pour éviter de me faire regarder de travers par mon entourage. Les préjugés sont nombreux et tenaces… Lesbienne refoulée, phénomène de mode, fille qui baise tout ce qui bouge et qui ne peut nécessairement pas vivre de relation à long terme avec l’un ou l’autre des deux sexes… Perso, je n’en suis pas encore au coming out, mais j’espère qu’à long terme, les mentalités évolueront pour le mieux!

    1. Huguette

      Bonjour Émilie,
      Je suis d’accord, les préjugés sont là, en même temps je peux t’assurer que plus tu te sens en droit d’être qui tu es, moins ces jugements arrivent à déstabiliser.
      Rester en cohérence envers nos valeurs, envers qui on se sent profondément et les années passent. Je ne le crie pas sur les toits ( je ne le crierais pas + si j’étais hétéro), par contre personne de mon entourage ne sera surpris que j’aie à mon bras une femme ou un homme. J’ai même une nièce qui me demande quand on se voit, « Pi ma tante, as-tu une blonde ou un chum de ce temps-là? » C’est chouette, tout espoir est permis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>